Blaise Cendrars

Z Wikipedie, otevřené encyklopedie
Skočit na: Navigace, Hledání
Modiglianiho portrét Cendrarse z roku 1917
Cendrarsův hrob v Tremblay-sur-Mauldre
Detail z náhrobku

Blaise Cendrars (1. září 188721. ledna 1961), vlastním jménem Frédéric Louis Sauser, byl švýcarský spisovatel a básník usazený ve Francii. Byl silně ovlivněn modernismem.

Narodil se ve frankofonní rodině ve švýcarském La Chaux-de-Fonds. Nedokončil školu, ale stal se hodinářem. Tuto profesi odjel vykonávat do ruského Petrohradu, a tam také začal psát své první literární texty. V Petrohradu se stal nakonec knihovníkem v Ruské národní knihovně. Roku 1907 se vrátil do Švýcarska, kde začal studovat medicínu na univerzitě v Bernu. Během studií začal psát své první básně, shromážděné pak ve sbírce Séquences. Roku 1911 odjel do New Yorku. Dojmy z tohoto velkoměsta shrnul do textu Les Pâques à New York, který se stal v jeho kariéře zlomem. Jednak šlo o jeho první text napsaný z modernistických pozic, a pak byl také prvním, který podepsal svým pseudonymem Blaise Cendrars. Roku 1912 odjel do Paříže, kde se zapojil do bohatého kulturního ruchu na Montparnassu, zejména mezi levicově orientovanými umělci. S anarchistickým spisovatelem Emilem Szittyou založil nakladatelství Les Hommes Nouveaux. Stýkal se Marcem Chagallem, Fernandem Légerem, Léopoldem Survagem, Amedeo Modiglianim, Alexanderem Archipenkem nebo Robertem Delaunaym. Nejvíc ho ale ovlivnil Guillaume Apollinaire. Roku 1914 odešel na frontu bojovat v řadách Francouzské cizinecké legie. Bojoval mimo jiné i v bitvě na Sommě. Okolo roku 1925 přestal psát básně a soustředil se na krátké prózy.

Literatura[editovat | editovat zdroj]

Seznam děl v databázi Národní knihovny ČR, jejichž autorem nebo tématem je Blaise Cendrars

  • Amaral, Aracy, Blaise Cendrars no Brasil e os modernistas, São Paulo, Martins, 1970.
  • Berranger, Marie-Paule, Du monde entier au cœur du monde de Blaise Cendrars, Paris, Gallimard, coll. « Foliothèque », 2007.
  • Beucler, André, « Les aventures de Blaise Cendrars », in Plaisirs de mémoire. De Saint-Pétersbourg à Saint-Germain-des-Prés, tome 2, Gallimard, 1982.
  • Bienne, Gisèle, La Ferme de Navarin, Paris, Gallimard, coll. « L'un et l'autre », 2008.
  • Bochner, Jay, Discovery and Re-creation, Toronto, University of Toronto Press, 1978.
  • Boder, Francis, La phrase poétique de Blaise Cendrars, Paris, Champion, coll. « Cahiers Blaise Cendrars » n° 7, 2000.
  • Boillat, Gabriel, À l'origine, Cendrars, Les Ponts-de-Martel, Éditions Hughes Richard, 1985.
  • Bonnefis, Philippe, Dan Yack : Blaise Cendrars phonographe, Paris, PUF, coll. « Le texte rêve », 1992.
  • Bozon-Scalzitti, Yvette, Blaise Cendrars et le symbolisme. Paris, Minard, coll. « Archives des Lettre modernes », n° 137, 1972.
  • Bozon-Scalzitti, Yvette, Blaise Cendrars ou la passion de l'écriture, Lausanne, L'Âge d'homme, coll. « Lettera », 1977.
  • Briche, Luce, Blaise Cendrars et le livre, Paris, L'Improviste, 2005.
  • Buhler, Jean, Blaise Cendrars, Bienne, Éditions du Panorama, coll. « Célébrités suisses », 1960.
  • Cendrars, Miriam, Blaise Cendrars. L'Or d'un poète. Paris, Gallimard, coll. « Découvertes », 1996.
  • Cendrars, Miriam, Blaise Cendrars. La Vie, le Verbe, l'Écriture (1re éd. 1984), Paris, Denoël, 2006. Essai biographique sur son père par la fille de Cendrars.
  • Chadourne, Jacqueline, Blaise Cendrars poète du cosmos, Paris, Seghers, 1973.
  • Chefdor, Monique, Blaise Cendrars, Boston, Twayne Publishers, 1980.
  • Colvile, Georgiana M. M., Blaise Cendrars, écrivain protéiforme, Amsterdam-Atlanta, Éditions Rodopi, « Collection monographique en littérature française contemporaine », 1994.
  • Cortiana, Rino, Attorno alla poesia di Cendrars. Simbolismo, modernità e avanguardie, Venise, Studio LT2, 2010.
  • Delbourg, Patrice, L'Odyssée Cendrars, Paris, L'Archipel/Écriture, 2010
  • Delvaille, Bernard, Vies parallèles de Blaise Cendrars & de Charles-Albert Cingria, Paris, Éditions La Bibliothèque, 2007.
  • Dos Passos, John, « Homère du Transsibérien », in Orient-Express (1927). Traduction de Marie-Claude Peugeot. Monaco, Éditions du Rocher, 1991.
  • Eulalio, Alexandre, A Aventura brasileira de Blaise Cendrars, São Paulo, 1978.
  • Faivre Dupaigre, Anne, Poètes musiciens. Cendrars, Mandelstam, Pasternak, Rennes, Presses universitaires de Rennes, coll. « Interférences », 2006.
  • Flückiger, Jean-Carlo, Au cœur du texte. Essai sur Blaise Cendrars, Neuchâtel, À la Baconnière, coll. « Langages », 1977.
  • Frank, Nino, Mémoire brisée, Paris, Calmann-Lévy, 1967.
  • Guiette, Robert, « Monsieur Cendrars n'est jamais là » (préface de Michel Décaudin), Montpellier, Éditions du Limon, 1991.
  • Guyon, Laurence, Cendrars en énigme. Modèles religieux, écritures poétiques, Paris, Champion, coll. « Cahiers Blaise Cendrars », n° 9, 2007.
  • Guyon, Robert, Échos du bastingage. Les bateaux de Blaise Cendrars, Rennes, Éditions Apogée, 2002.
  • Jaton, Anne-Marie, Cendrars, Genève, Éditions de l'Unicorne, 1991.
  • Lepage, Albert, Blaise Cendrars. Lettre-préface de Géo-Charles, Paris, Les Écrivains réunis, 1926.
  • Le Quellec Cottier, Christine, Devenir Cendrars. Les années d'apprentissage, Paris, Champion, coll. « Cahiers Blaise Cendrars », n° 8, 2004.
  • Le Quellec Cottier, Christine, Blaise Cendrars. Un homme en partance, Lausanne, Presses polytechniques et universitaires romandes, coll. « Le savoir suisse », 2010.
  • Leroy, Claude, L'Or de Blaise Cendrars, Paris, Gallimard, coll. « Foliothèque », 1991, 2010.
  • Leroy, Claude, La main de Cendrars, Villeneuve-d'Ascq, Presses universitaires du Septentrion, coll. « Objet », 1996.
  • Leroy, Claude, « Cendrars Blaise », in Dictionnaire de poésie de Baudelaire à nos jours (dir. Michel Jarrety), Paris, PUF, 2001.
  • Lévesque, Jacques-Henry, Blaise Cendrars, Paris, Éditions de la Nouvelle Revue critique, 1947.
  • Martens, David, L'Invention de Blaise Cendrars. Une poétique de la pseudonymie, Paris, Champion, coll. « Cahiers Blaise Cendrars », n° 10, 2010.
  • Michaud, Marius, Catalogue du Fonds Blaise Cendrars. Bibliothèque nationale suisse, Boudry-Neuchâtel, Éditions de la Baconnière, coll. « Cahiers Blaise Cendrars », n° 1, 1989.
  • Miller, Henry, Blaise Cendrars. Traduction de François Villié. Paris, Denoël, 1952.
  • Miller, Henry, Les Livres de ma vie. Traduction de Jean Rosenthal. Paris, Gallimard, 1957.
  • Moricand, Conrad, Portraits astrologiques, Paris, Au Sans Pareil, 1933 (avec un portrait de Cendrars par l'ami astrologue auquel il a dédié L'Eubage)..
  • Parrot, Louis, Blaise Cendrars, Paris, Seghers, coll. « Poètes d'aujourd'hui », n° 11, 1948.
  • Richard, Hughes, Sauser avant Cendrars, Revue neuchâteloise n° 89, 1979.
  • Richter, Mario, La crise du logos et la quête du mythe (Baudelaire—Rimbaud—Cendrars—Apollinaire), Neuchâtel, À la Baconnière, coll. « Langages », 1976.
  • Rousselot, Jean, Blaise Cendrars, Paris, Éditions universitaires, 1955.
  • Russo, Maria Teresa, Ai margini della soglia. Saggio su Blaise Cendrars, Palerme, Flaccovio Editore, 1999.
  • Sidoti, Antoine, Genèse et dossier d'une polémique La Prose du transsibérien et de la petite Jehanne de France, Blaise Cendrars-Sonia Delaunay nov.-déc. 1912-juin 1914, Paris, Minard, « Archives des Lettres modernes », n° 224, 1987.
  • Touret, Michèle, Blaise Cendrars ou le désir du roman (1920-1930), Paris, Champion, coll. « Cahiers Blaise Cendrars », n° 7, 1999.
  • Albert t'Serstevens, L'Homme que fut Blaise Cendrars (1re éd. 1972), Arléa, 2004.